Si vous devez remplacer certaines dents par un appareil partiel amovible, vous avez probablement entendu parler du stellite. La base qui supportera vos futures dents peut être en résine ou en métal. Elle est communément un alliage de chrome-cobalt, ou bien de chrome-nickel. Le stellite dentaire est ce dispositif métallique destiné à être fixé sur les dents présentes. Les dentistes préfèrent l’utilisation du stellite aux autres types de prothèses, car il présente deux avantages importants : légèreté et résistance.

Quels sont les avantages du stellite dentaire ?

Le premier avantage est la solidité. En effet, la future prothèse devra résister à des forces de mastication très importantes. Les muscles masticateurs ont plus de puissance qu’on ne croit ; une résine de prothèse dentaire aura beaucoup plus de chances de fracturer que le stellite dentaire. Sa délicatesse et son faible encombrement font également partie de ses avantages.

Comme le métal est beaucoup plus résistant que la résine dentaire, il va de soi que le stellite dentaire peut supporter une épaisseur plus faible, qui facilitera l'adaptation de la prothèse dentaire. Il est toujours plus agréable d'avoir en bouche un appareil dentaire qui n'est pas lourd et incommode. La langue sera beaucoup moins gênée par le stellite dentaire, et outre la mastication, la parole aussi sera facilitée.

Le stellite dentaire sans crochets ne se trouve que dans la prothèse totale, car il faut toujours au moins deux dents, couronnées ou naturelles, pour que le stellite dentaire puisse y être accroché à l'aide de crochets. Si un appareil dentaire tient sans crochets, il faut une prothèse dentaire totale à laquelle on peut ajouter une plaque métallique pour renforcer sa solidité. On peut alors la nommer stellite, bien qu'à l'usage on ne réserve ce nom qu'aux prothèses partielles.

Le stellite dentaire est-il coûteux ? Comment est-il fabriqué ?

Le prix du stellite dentaire peut être dissuasif pour le patient car il est beaucoup plus coûteux qu'une simple résine pour prothèse dentaire. Sa fabrication est complexe et ne peut pas être industrialisée. En effet, il faut réaliser une coulée de métal dans un moule individuel, et cette opération demande beaucoup de main d’œuvre.

Il faut dans un premier temps faire un examen complet de la bouche du patient, traiter les caries si nécessaire, couronner les dents qui serviront de support pour éviter qu'elles ne se clarifient par le frottement permanent des crochets. Ensuite, le praticien réalisera l'empreinte la plus précise qu'il enverra au laboratoire afin que le prothésiste procède à la coulée du métal en suivant les recommandations du dentiste. Quelques vérifications sont réalisées ensuite, pour voir si la teinte des dents est juste, et si le stellite est parfaitement exécuté. Le patient alors retrouvera pleinement l'usage de ses dents et pourra à nouveau mâcher toute la nourriture qu'il désire.