On croit généralement qu’il suffit de porter quelques temps le fil dentaire pour obtenir à terme un beau sourire. Mais ce traitement orthodontique est nécessairement complété par la fixation durable d’un autre dispositif : les appareils de contention.

Quand les bagues dentaires ou les aligneurs transparents ont réalisé le changement espéré dans la denture de l’individu, tout n’est pas encore fait. Les appareils de contention dentaire servent à maintenir la nouvelle disposition des dents. Ces appareils sont fins et discrets. Ce sont différentes sortes de fils placés à l’arrière des dents, en haut ou en bas, et dont les extrémités sont fixées aux canines.

Après le port des bagues, il existe malheureusement encore des risques de déformations des dents, évités par les appareils de contention dentaire. Ces risques sont nombreux. La manie de ronger ses ongles, le mauvais placement de la langue, les dents fragilisées par la vieillesse, des maladies de la gencive, la poussée des dents de sagesse, les pertes de dents, etc.

Les appareils de contention sont par conséquent une solution préventive indispensable. Elles rendent les corrections durables. C’est là leur seul rôle. Elles n’ont pas une fonction active, c’est-à-dire qu’elles ne déplacent pas les dents. Elles les fixent uniquement.

 

Les appareils de contention fixes et amovibles

 

Comme on l’a dit, il y a deux types de dispositifs de contention : les fixes et les amovibles.

Les contentions fixes sont un fil en métal très fin collé devant la langue, et qui s’étend sur six dents ou plus Elles n’altèrent ni la prononciation, ni la mastication, et ne constituent pas un obstacle à l’hygiène dentaire. En effet, la texture et le relief de ces contentions ne forment aucune zone inaccessible aux soins bucco-dentaires.

Les contentions amovibles, quant à elles, possèdent l’avantage de la discrétion et du port intermittent. Ce sont les gouttières invisibles, de plus en plus en vogue. Après un an, on peut les porter la nuit uniquement. Mais d’abord, lorsque le traitement est à peine adopté, il faut les porter en permanence, excepté durant le brossage des dents et les repas. Ce régime strict dure quelques semaines seulement.

Cette gouttière, souvent employée pour l’arcade supérieure, est conçue dans la forme de l’arcade souhaitée chez le patient. Elle est solide et pratique.

La durée du traitement par contention est variable selon l’âge de la personne. Elle est réduite chez les plus jeunes : un an ou deux. La croissance des dents et de la mâchoire accélère l’obtention du résultat souhaité. Il n’en est pas de même pour l’adulte, sa croissance osseuse ayant pris fin. Aussi doit-il porter cet appareil en permanence.

Enfin, la contention dentaire est l’étape ultime du traitement orthodontique. Elle ne comporte que des avantages, dont les principaux sont : l’invisibilité et l’efficacité.