Le granulome dentaire est une inflammation locale du parodonte, sous forme d’une formation arrondie située dans la zone de la racine dentaire. Il se caractérise par une longue durée asymptomatique. Sous l'influence de divers facteurs, le granulome dentaire s'aggrave avec l'apparition d'un grave tableau clinique, constitué de processus inflammatoires aigus :  gonflement et rougissement des gencives, douleur intense à la dent.

Le diagnostic d'un granulome dentaire s'effectue principalement par imagerie radiographique de la zone affectée. Le choix de la méthode de traitement dépend de la taille du granulome, du degré de destruction de la racine et de la présence ou non de complications.

Le granulome dentaire peut se situer à un autre endroit de la racine de la dent, mais le plus souvent, les granulomes se produisent à l'apex de la racine de la dent. Le flux latent de granulomes dentaires comporte un certain danger, car il ne permet pas de diagnostiquer et de traiter la maladie à temps. Mais il peut, malgré sa petite taille, devenir une source de nombreuses complications graves.

Quels sont les symptômes du granulome dentaire ?

Le granulome dentaire est une formation inflammatoire limitée ayant une paroi mince. Dans la zone du granulome, il y a une croissance intensive de tissu de granulation, qui remplace les cellules mortes à la suite du processus inflammatoire. Cette croissance entraîne une augmentation progressive de la taille du granulome. Bien que le granulome dentaire n'atteigne pas des dimensions importantes, son existence peut ne pas être perceptible pour un patient et même pour un dentiste. Souvent, comme on a dit, la détection de ces granulomes ne se fait que par radiographie de la dent.

En cas d'évolution chronique asymptomatique, le granulome dentaire peut se transformer en kyste maxillaire.

Quels sont les causes du granulome dentaire ?

Le plus souvent, la formation de granulomes dentaires est une complication de la pulpite et est causée par la propagation d'un agent infectieux à partir d'un nerf enflammé qui passe par la racine de la dent. La deuxième cause de granulome dentaire peut être une inflammation des tissus environnants de la dent : la parodontite. Les fractures de dents et autres blessures sont une source d'infection et peuvent également entraîner le développement d'un granulome dentaire. La cause de l'infection peut être le non-respect des règles d'asepsie et des antiseptiques lors de l'extraction de la pulpe dentaire ou du traitement des canaux nerveux.

Les facteurs qui provoquent le développement de l'aspect clinique aigu du granulome dentaire sont notamment les situations de stress, l'hypothermie, un changement climatique brutal, les rhumes, le stress physique et la pression.

 

Comment se fait le traitement du granulome dentaire ?

Bien qu'il existe aujourd'hui plusieurs moyens efficaces de traiter le granulome dentaire, il n'est pas toujours possible d’y remédier. Le choix entre les méthodes de traitement est effectué sur la base d'une évaluation de la taille du granulome dentaire, de l'état des tissus dentaires, de la présence ou non de complications, du plan existant pour la prothèse ou l'implantation.

Il existe deux méthodes qui permettent de remédier au granulome dentaire. La première consiste à remplir sa cavité avec divers matériaux d'obturation introduits par le canal radiculaire. Pour éliminer l'infection, on procède à une antibiothérapie.

Le second traitement est chirurgical, et consiste dans l’extraction de la dent. Sauver une dent n'est pas possible dans les cas où le granulome dentaire s'accompagne d'une fissure verticale de la racine, d'une destruction trop importante de la dent, ou d'une obstruction des canaux radiculaires.

La prévention du granulome dentaire consiste en des examens préventifs réguliers chez votre dentiste et en une hygiène bucco-dentaire impeccable.