La parodontite est une maladie inflammatoire qui détruit les tissus de soutien autour des dents, entraînant à terme la perte des dents.

La recherche a montré que la maladie parodontale est causée par la réaction inflammatoire aux bactéries présentes sous les gencives. La maladie parodontale n'est donc pas techniquement contagieuse.

Cependant, les bactéries à l'origine de la réaction inflammatoire peuvent se propager par la salive. Cela signifie que si un membre de la famille est atteint d'une maladie parodontale, il est bon d'éviter tout contact avec sa salive et de ne pas partager les ustensiles de cuisine ou les brosses à dents.

Facteurs de risque
Il est important de connaître les facteurs de risque parodontaux, car ils peuvent affecter l'apparition, la progression et la gravité de la maladie parodontale.

Les facteurs de risque sont les suivants :

- Génétique
- Ethnicité
- L'âge avancé
- Fumer
- Des maladies telles que le diabète
- Prise de certains médicaments spécifiques
- Problèmes nutritionnels
- Mauvaise hygiène buccale
- Mauvaises restaurations dentaires
- Variations hormonales
- État immunodéprimé
- Maladies du tissu conjonctif
- Antécédents de maladie parodontale


Symptômes de la maladie parodontale

La maladie parodontale peut évoluer sans douleur, en produisant peu de signes évidents, même dans les derniers stades de la maladie.

Bien que les symptômes de la maladie parodontale soient souvent subtils, certains symptômes peuvent indiquer une forme de la maladie. Ces symptômes sont :

- Saignement des gencives pendant le brossage.
- Gencives rouges et enflées
- Mauvaise haleine
- Mauvais goût dans la bouche
- Gencives déchaussées
- Des poches profondes entre les gencives et les dents
- Mobilité des dents

 Traitements
La première étape du traitement non chirurgical consiste généralement en un nettoyage spécial, appelé détartrage et surfaçage radiculaire, qui consiste à éliminer les dépôts de plaque et de tartre sur les surfaces des dents et des racines. Cette procédure aide le tissu gingival à guérir et les poches parodontales à se rétrécir.

Lorsque les poches sont très profondes, elles sont plus difficiles à nettoyer et un traitement chirurgical est nécessaire pour éliminer les bactéries accumulées.