Nous connaissons tous l'importance d'une bonne nuit de sommeil, lorsque nous pensons aux enfants, cet aspect revêt une importance particulière, surtout si l'on considère qu’un quart d'entre eux vivent des problèmes liés au sommeil : beaucoup se réveillent la nuit et souffrent même d’une apnée obstructive du sommeil.

On a beaucoup écrit sur l'influence de la qualité du sommeil sur la vie des enfants... Bruxisme, déficit d'attention, humeur, alimentation, etc. En bref, le sommeil a une influence sur le niveau d'attention et les capacités motrices dans les domaines les plus divers.

Mais cela augmente-t-il la prévalence des traumatismes dentaires ?

Une étude a été menée en Amérique du Sud, dans laquelle les chercheurs ont tenté d’établir un lien entre le comportement de sommeil des enfants de 8 à 10 ans et les traumatismes dentaires. Dans la population étudiée, la prévalence des traumatismes était de 22 % : la plus élevée parmi les enfants qui se réveillaient trois à quatre fois par nuit, s'endormaient dans le lit de leurs parents, n'étaient pas de bonne humeur au réveil le matin, avaient trop sommeil pour étudier et faisaient de mauvais rêves.

Parmi les dents examinées présentant des signes cliniques de traumatisme, la plupart étaient des incisives centrales supérieures et présentaient des fractures de l'émail. Les garçons étaient plus touchés. La prévalence des lésions dentaires traumatiques était plus élevée chez les enfants souffrant de somnolence diurne. Ainsi, les problèmes de sommeil ont été associés à une plus grande prévalence de traumatismes dentaires chez les enfants.

Les traumatismes dentaires ont un réseau étiologique complexe, qui englobe les caractéristiques individuelles ainsi bien que les aspects environnementaux.

Le bruxisme du sommeil, également connu sous le nom de grincement nocturne des dents, est le terme médical qui désigne le fait de serrer ou de grincer des dents pendant le sommeil. Le bruxisme est un type de trouble du mouvement qui se produit pendant le sommeil. Un bruxisme occasionnel peut ne pas être nuisible, mais lorsqu'il se produit régulièrement, il peut être associé à des dommages dentaires modérés ou graves, à des douleurs faciales et à un sommeil perturbé.

Bien que les causes du bruxisme soient inconnues, des études le relient à des facteurs tels que l'anxiété, le stress, la consommation d'alcool, le tabagisme, la caféine, l'apnée du sommeil, le ronflement et la fatigue. Il est important de noter que les facteurs psychiatriques ou psychologiques ne jouent pas de rôle dans la plupart des cas. La consommation de certains médicaments, dont les amphétamines, est également associée à ce trouble. L'apnée du sommeil peut également être liée au bruxisme du sommeil, et il semble que le traitement de l'apnée du sommeil puisse contribuer à atténuer le bruxisme du sommeil.

Les personnes atteintes de bruxisme du sommeil peuvent également souffrir de maux de tête, de maux d'oreilles, de douleurs à la mâchoire, de troubles des articulations de la mâchoire et de dents endommagées. Le bruxisme du sommeil peut également être lié à d'autres affections médicales et avoir un impact sur la qualité de vie. Si vous pensez souffrir de bruxisme du sommeil, parlez à votre dentiste des moyens de le traiter.