L’hyperdontie, également appelée polydontie est une anomalie relative au nombre de dents. Dans les cas de dentition normale, un adulte possède 32 dents. Les personnes atteintes d’hyperdontie peuvent en avoir bien davantage. Malheureusement, il est quasi impossible d’empêcher l’excès de dents de surgir dans la bouche d’une personne. Voyons cela de plus près.

Qu’est-ce que l’hyperdontie ?

L’hyperdontie se manifeste de plusieurs façons. Il s’agit d’une pathologie qui se caractérise par un nombre excessif de dents. Ces dents se présentent soit sous une forme normale soit anormale dans leur forme, dans le nombre de leurs racines ou encore dans leurs cuspides, c’est-à-dire les pointes sur la face occlusale de la dent.

L’hyperdontie la plus courante porte le nom de mésiodens. Cela signifie simplement une dent supplémentaire ou surnuméraire dont la racine pousse dans la suture médiane du palais,  entre les deux incisives centrales maxillaires. Autre cas d’hyperdontie : c’est la distomolaire. Il s’agit d’une quatrième molaire, de taille moindre, qui pousse derrière les autres molaires normales. Si l’excès de dents se manifeste généralement par une ou deux dents supplémentaires, il existe, à un degré plus rare, des personnes ayant plus d’une quarantaine de dents.   

Les causes et les symptômes de l’hyperdontie

L’hyperdontie est souvent due à des facteurs génétiques. Dans une même famille, l’hyperdontitie se communique de génération en génération. Le surnombre de dents peut être héréditaire, mais ce n’est pas la seule raison. Il existe également plusieurs facteurs environnementaux qui pourraient conduire une personne à avoir un excès considérable de dents. Par exemple, l’exposition à des radiations peut amener à développer l’hyperdontie au moment de la naissance ou pendant la croissance.

Quant aux symptômes, il y a plusieurs signes visibles à travers la radiographie qui indiquent la présence de futures dents. L’hyperdontie provoque des problèmes orthodontiques, tels que les encombrements dentaires ou les malpositions, des retards de l'éruption des dents normales situées près des dents en surnombre, des déplacements des autres dents, ou encore l'apparition de kystes sur les dents surnuméraires incluses.

Comment remédier à l’hyperdontie ?

Si le dentiste diagnostique un excès de dents chez son patient, il aura à lui proposer une extraction des dents dans le but de prévenir les déplacements des autres dents ou encore d’autres conséquences plus graves. Le médiodens peut causer de sérieuses maladies qu’il n’est pas retiré. En effet, il peut provoquer une irritation des muqueuses du palais ou encore de la langue à cause du frottement.