logo

Copyright ©2018 Mondentiste.ma

La parodontite, ce mal qui vous monte au cerveau

Qu'est-ce que la parodontite ?

La parodontite est une inflammation profonde du parodonte (composé de l’os alvéolaire, la gencive, le cément et le ligament alvéolo-dentaire). Provoquée par la présence de bactéries sur les dents et les gencives, elle fragilise la structure de soutien de la dent et se manifeste par la détérioration de l’os alvéolaire autour de celle-ci. Elle peut être localisée dans une dent, ou généralisée dans toute la bouche. Sans traitement, une parodontite peut entraîner la chute des dents. En général, l’hygiène buccale est une méthode sûre pour contrecarrer ce mal qui a le terrible inconvénient d’évoluer et d’atteindre le cerveau et l’ordre mental, occasionnant par là des pathologies encore plus profondes.

 

A quoi est due la parodontite ?

La présence de bactéries sur les dents et les gencives entraîne la formation des plaques bactériennes et de tartre. S’ils ne sont pas éliminés, une inflammation de la gencive se produit : on parle alors de gingivite. Lorsque celle-ci s’aggrave et que l’infection s’étend, elle évolue vers une parodontite, qui est en réalité une phase plus avancée de la gingivite. Gingivite et parodontite sont ainsi causées par des gencives très mal entretenues et une hygiène bucco-dentaire trop négligente.

 

Quels sont les symptômes de la parodontite ?

Vous craignez d’avoir une parodontite ? Voici les symptômes qui doivent vous inquiéter : des gencives rouges et gonflées, une douleur aiguë à cet endroit, des saignements lors du brossage, le mouvement d’une dent, ou son déchaussement, la formation de poches entre la gencive et la surface de la racine dentaire. Cependant, la parodontite n’est pas nécessairement douloureuse.

Si vous souffrez de quelques-uns de ces symptômes, le mieux est de consulter rapidement votre dentiste. Il pourra ainsi établir un diagnostic et mettre en place les traitements nécessaires.

Des études sont menées aux Etats-Unis pour connaître plus à fond les implications de cette maladie sur le système nerveux, à la longue. Les hypothèses inquiètent. Les chercheurs soutiennent que la bactérie responsable de la parodontite peut exercer une influence néfaste sur les cellules neurologiques, qu’elle détruit lentement. Cette dégénérescence est identique au processus d’apparition de l’Alzheimer. D’ailleurs, il existe effectivement un lien de causalité entre l’inflammation du parodonte et les insuffisances cognitives. Les bactéries voyagent jusque dans le cerveau. Certes, les expérimentations n’ont eu lieu que sur des souris. Mais elles étaient d’autant plus probantes que les gènes de ces rongeurs étaient intacts et ils n’avaient donc pas de prédisposition aux maladies dont on parle.

Partagez sur:
Une remarque? Une question? N'hésitez pas à laisser un commentaire !