logo

Copyright ©2018 Mondentiste.ma

L'essentiel à savoir sur le blanchiment dentaire

Vous y avez pensé sûrement plus d’une fois. Si l’expérience vous tente, vous ne devez tout de même pas oublier que la blancheur des dents n’a jamais rien de naturel. D’ailleurs l’esthétique est presque la seule motivation de ceux qui se tournent vers ce traitement orthodontique. En réalité, les couleurs naturelles de la dent s’étendent, selon l’âge et sous l’effet de divers facteurs, depuis le brun légèrement nuancé de rouge jusqu’au gris clair. Nous vous détaillerons les éléments inhérents ou exogènes pouvant assombrir votre denture, et les quelques possibilités s’offrant à vous pour corriger plus ou moins efficacement l’apparence de vos dents. Nous vous détaillerons le procédé par lequel les spécialistes obtiennent le brillant résultat de dents claires et immaculées.

Qu’est-ce qui fait la couleur actuelle de vos dents ?

Vos gènes, votre âge, vos habitudes, votre hygiène. Mais pas uniquement : la couleur de peau, la luminosité et le maquillage peuvent déterminer variablement la perception de la teinte de vos dents. L’hérédité dentaire dépasse néanmoins la simple fonction de coloration dentaire ; elle est à l’origine de la forme de votre mâchoire. La cigarette qui à la longue, par l’action de la nicotine et du goudron, noircit inévitablement les dents, est peut-être le plus grave ennemi de la pureté de vos dents. L’âge est une considération à prendre en compte : plus vous vieillissez, plus votre émail se réduit, et plus la dentine, de couleur jaunâtre, se découvre. Celle-ci étant irriguée par le sang, elle se trouve très sensible à l’effet de certains médicaments, comme les antipsychotiques, comme la tétracycline, qui modifient profondément la couleur des dents. Parmi les causes qui produisent des conséquences immédiates, mais pas nécessairement graves, et que le brossage de dents compense, on compte certains aliments et boissons. Les sucreries, d’ailleurs toujours évoquées quand il s’agit d’ennui dentaire, le café, le vin rouge, etc., sont des choses connues pour gâter l’aspect de vos dents.

Le blanchiment des dents, possibilités et méthodes 

Plus économique, mais moins efficace et offrant peu de choix, l’option de l’éclaircissement dentaire à domicile est de plus en plus en vogue. Malheureusement les dentifrices blanchissants, les gels à gouttière ont la plupart du temps un effet temporaire et passable. Frictionner tous les jours ses dents avec du bicarbonate de soude est un soin fastidieux, et qui d’ailleurs détériore votre émail. Ce ne saurait être une issue saine, surtout si vous souffrez d’une carie. Se rendre à un cabinet dentaire est un meilleur parti. Là, le spécialiste insérera, sur les couches interne et externe de la dent, un composé chimique qui débarrasse l’émail et la dentine des toutes les minuscules taches sombres. Ce composé est le peroxyde d’hydrogène. Plus celui-ci est concentré, plus il est agissant. Et la porosité de la surface dentaire facilite la désagrégation de ces taches. Cependant, la rapidité des résultats dépend de la teinte initiale des dents. Le processus prend peu de temps si vous aviez naturellement des dents claires. Le spécialiste vous recommandera par la suite un traitement simple à domicile. Mais avant l’éclaircissement, votre dentiste doit procéder d’abord à une inspection générale de votre denture, pour un meilleur rendement ultérieur. Il supprimera éventuellement les tartres et les plaques dentaires qui sont un obstacle au peroxyde d’hydrogène, et anticipera le résultat final.

Partagez sur:
Une remarque? Une question? N'hésitez pas à laisser un commentaire !