logo

Copyright ©2018 Mondentiste.ma

Dents de sagesse : les risques liés à leur apparition

Présentes en germe dès l’âge de 12 ans, les dents de sagesse se constituent durant l’adolescence. On les appelle les troisièmes molaires. Elles se situent tout au fond de la bouche et sont les dernières à apparaître. Les dents de sagesse causent fréquemment des problèmes dentaires : soit qu’elles n’arrivent pas à émerger de la gencive, soit qu’elles se retrouvent dans une position impropre. Dans les deux cas, la santé dentaire de la jeune personne est compromise. La mastication est empêchée, les dents se bousculent, et toutes sortes de menaces augmentent : la prolifération de bactéries, les inflammations, les infections et les caries. On estime qu’une fois sur cinq, l’éruption des dents de sagesse se déroule avec des complications.

Les dents de sagesse se forment entre 18 et 25 ans, et sont au nombre de quatre, parfois moins. Tous les problèmes viennent de leur éruption, et non de leur formation. Mais pourquoi leur apparition est si hasardeuse ? Pour deux raisons :

  • La dent de sagesse est placée sur un endroit de la mandibule qu’on nomme la branche montante. De ce fait, elle est parfois coincée en partie ou en totalité.
  • Sa trajectoire d’éruption est impropre. Il arrive souvent en effet que les dents de sagesse aient une forme bizarre et un axe de sortie irrégulier.

La dent de sagesse est très particulière. Elle peut causer de terribles douleurs, du fait qu’elle a souvent du mal à s’extérioriser. En effet, cette dent peut être « enclavée » si elle heurte le collet de la deuxième molaire. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que l’extraction prophylactique des dents de sagesses enclavées est recommandée. Au contraire. Retirer la dent de sagesse à travers une chirurgie est cependant nécessaire dans certains cas, si la dent est « incluse », par exemple. Dans cette situation elle est recouverte dans son intégralité par l’os ainsi que par la gencive. Ce qui est dû à l’arrière de la racine de la seconde molaire. Par ailleurs, multiples complications peuvent causer des difficultés à la dent de sagesse à surgir. En effet, un kyste par exemple, peut être un sérieux handicap, tout comme des carries, les phlegmons, etc. Cependant, de tels cas sont rares, et ce sont principalement les dents de sagesses mandibulaires qui provoquent ces maladies.

En définitive, les dents de sagesses sont retirées par la plupart des personnes, pour une raison qui est la plus répandue : elles sont souvent douloureuses. De plus, elle n’a pas une utilité importante chez les individus.

Partagez sur:
Une remarque? Une question? N'hésitez pas à laisser un commentaire !