Le métier de prothésiste dentaire est aussi complexe que fascinant. Les prothésistes dentaires, aussi appelés mécaniciens dentaires, se distinguent des dentistes en ce qu’ils ne sont pas au contact des patients, mais œuvrent dans un laboratoire indépendant. Ce sont des artisans, des artistes. Il façonne de toutes pièces une ou plusieurs dents artificielles, amovibles ou fixes, en s’aidant de matériaux divers, de maquettes de cire, des empreintes dentaires du patient, et d’outils technologiques très avancés. Il exerce sur prescription du dentiste. Nous verrons dans cet blog en quoi consiste le travail d’un prothésiste dentaire, et ce qu’il en est de ce métier au Maroc, du point de vue de la formation et du salaire.   Comment travaille le prothésiste dentaire ?   Le prothésiste dentaire est un fabriquant de sourires. Il recueille d’abord les empreintes de la cavité buccale du patient. Puis il effectue en un premier temps un moulage en cire des futures dents factices. Il s’aide, dans cette opération, d’instruments technologiques virtuels très sophistiqués. Le prothésiste dentaire s’assure que le moulage s’accorde à l’empreinte de la bouche. Il choisit le matériau de la prothèse finale qu’il se met dès lors confectionner. Selon le souhait du patient ou la recommandation du dentiste, il peut employer de la céramique, une pâte thermoplastique, de la résine ou du métal. La prothèse faite, il reste encore à lui fournir une teinte similaire aux dents naturelles du patient. Ici le prothésiste dentaire effectue une réelle action d’artiste, et c’est parfois une longue tâche que de trouver la nuance juste. Ces artisans dentaires ne sont pas sans raison appelés mécaniciens. Certaines opérations exigent des précautions sécuritaires. Pour éviter l’absorption de poussières et de vapeurs chimiques, le prothésiste dentaire se munit de lunettes et de masque. A la demande du dentiste, il peut encore opérer des retouches et des réajustements. Ce travail exige un savoir-faire impeccable. Le prothésiste dentaire doit être minutieux : il doit veiller au millimètre près à l’adaptation de la prothèse, au risque de nuire au patient. Il doit manier avec dextérité les moulages et les éléments fins et petits, et posséder un sens de l’harmonie et de l’esthétique. Il ne s’agit là que d’une partie du travail du prothésiste dentaire. Ses fonctions sont à vrai dire nombreuses. Il s’occupe, par exemple, de l’entretien de son équipement, qu’il désinfecte et répare au besoin. Il crée toutes les sortes d’appareils prothétiques et orthétiques : couronnes, gouttières, mainteneurs d’espace, stellites, etc.   Combien gagne le prothésiste dentaire au Maroc ?   Au Maroc, ce métier nécessite une formation qui dure deux ans, après laquelle est délivré le diplôme de prothésiste dentaire. Cette formation est accessible à tous les titulaires de baccalauréat toutes séries confondues. Parmi les établissements formateurs, on compte l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, située à  Casablanca, et l’OFPPT. La limite d’âge admissible est de 23 ans pour les bacheliers et 26 pour les titulaires de licence. Au début de sa carrière, un prothésiste dentaire au Maroc perçoit mensuellement un salaire d’environ 4000 dirhams. Il peut gagner quatre fois s’il est expérimenté et habile.